Message > Stage M2 - Surveillance d'un réseau d'eau potable à Veolia Eau d'Ile de France

  • Forum 'Stages' - Sujet créé le 09/11/2017 par nche (228 vues)


Le 09/11/2017 par nche :

Surveillance spatio-temporelle de la qualité d’eau potable dans un réseau de distribution à large échelle



Mots clés : analyse de données, apprentissage statistique, segmentation du signal, réduction de graphe, détection séquentielle, simulations Monte-Carlo et hydrauliques

 

Contexte industriel

Les réseaux de distribution d’eau potable sont des systèmes complexes distribués dont il est nécessaire d’assurer la sécurité et la gestion des risques sanitaires. Après potabilisation de l’eau, sa qualité se dégrade en réseau ce qui est observable à partir de signaux mesurés in situ. Veolia Eau d’Ile-de-France a déployé quelques centaines de sondes sur l’ensemble du réseau de distribution du Syndicat des Eaux d’Île-de-France (SEDIF). Les relations temporelles entre signaux de qualité peuvent être imprécises et leurs relations spatiales varient en fonction des conditions opérationnelles du réseau. Le stage s’inscrit dans le cadre du projet de recherche ResiWater dont le but est de développer des outils pour la gestion de crises et la résilience des services d’eau.
 

Problématique et objectif

L’objectif de ce stage est de tester la méthodologie initiée par Veolia Eau d’Ile de France pour la détection de toute contamination accidentelle ou volontaire sur le réseau. La variabilité des systèmes de distribution est un aspect encore largement ignoré par les détecteurs actuels. La première étape du stage a été proposée [1] pour extraire des configurations significatives du système de distribution. Sur la base de ces résultats, l’étudiant devra simuler de nombreuses contaminations (pour une configuration donnée) à partir de modèles hydrauliques existants. Des relations spatiales entre zones de qualité seront extraites depuis les matrices de contaminations simulées. Et enfin, la performance de détecteurs de contamination sera évaluée à partir de données réelles.

Une revue de littérature des méthodes de détection sera établie tout au long du stage. L’étudiant devra avoir de solides bases en statistiques et informatique ainsi qu’une bonne connaissance en langages de calcul numérique tels que Matlab/R et/ou Python.

[1] N. Cheifetz, S. Kraiem, P. Mandel, C. Féliers, and V. Heim. Extracting temporal patterns for contamination event detection in a large water distribution system. In 15th International Computing and Control for Water Industry conference (CCWI 2017), Sheffield, UK, sep 2017.
 

Localisation du stage

Veolia Eau d’Ile-de-France
Le Vermont, 28 Boulevard de Pesaro - 92751 Nanterre
RER A - Nanterre-Préfecture

Durée de 6 mois et rémunération de l’ordre de 1000€ par mois.
 

Contact

Email :  nicolas.cheifetz@veolia.com







Moteur de recherche