Message > Deux stages de M2 (ou césure) en RO pour l'aérien à l'Ecole des Ponts Paristech

  • Forum 'Stages' - Sujet créé le 12/11/2017 par Axel Parmentier (336 vues)


Le 12/11/2017 par Axel Parmentier :

Ces stages sont proposés par l’École des Ponts Paristech et s’inscrivent dans le cadre de la chaire Recherche Opérationnelle et Apprentissage entre Air France et l’ École des Ponts Paristech.

Sujet 1 : Reprogrammation online des vols d'une compagnie aérienne.

Les opérations d'une compagnie aérienne sont sujettes à divers aléas : restriction du trafic aérien, encombrement de l'aéroport, pannes de matériel, retards, etc. Lorsque de tels aléas se réalisent, il peut devenir impossible de réaliser tous les vols restant de la journée sans en mettre en retard. La compagnie doit alors décider en temps réel quels vols doivent être mis en retard, de manière à minimiser le cout total de la compagnie : remboursements de tickets et impact sur l'image de la compagnie et la fidélité client. L'objectif du stage est de mettre en place un outil d'aide à la décision qui réalise le choix des vols qui seront mis en retard. Le stagiaire modélisera le problème comme un problème d'optimisation et proposera une méthode de résolution. Cet algorithme sera ensuite implémenté et évalué sur des instances industrielles d'Air France.

Sujet 2 : Ordonnancement stochastique pour les personnels au sol d'une compagnie aérienne.

Entre l’atterrissage d'un vol et le décollage du vol suivant, une série de tâches doivent être réalisées sur un avion : nettoyage, inspection de sécurité, plein de carburant, etc. Une compagnie aérienne possède donc des équipes de personnels au sol qui réalisent ces tâches successivement sur plusieurs avions. Elle doit donc construire les plannings de ses différentes équipes de personnels au sol de manière à réaliser toutes les tâches qui doivent l'être à cout minimum. Ce problème d'optimisation est aujourd'hui résolu sans prendre en compte l'impact du retard : lorsqu'un avion est en retard, l'équipe qui doit réaliser les opérations inter-vols est mise en retard, et mettra donc en retard les avions qu'elle doit ensuite traiter : le retard est donc propagé par les plannings des personnels au sol. L'objectif du stage est de réaliser un outil d'ordonnancement des plannings des personnels au sol qui prenne en compte la propagation du retard. Le stagiaire s'appuiera sur un modèle simple de propagation du retard pour proposer un problème d'ordonnancement stochastique des personnels au sol. Il développera ensuite une méthode d'optimisation pour ce problème. Il implémentera et testera enfin cette méthode sur données réelles au sein des outils d'Air France.

Profil recherché.

Étudiant en Master 2 en mathématiques appliquées intéressé par une thèse et/ou par un début de carrière en R&D dans le transport aérien et familier avec la recherche opérationnelle. La maîtrise du C++, de solides compétences en informatique, et des connaissances en apprentissage statistique et/ou en optimisation stochastique sont des plus. La candidature d'un étudiant excellent et motivé en année de césure pourra également être considérée.

Localisation.

Le stagiaire passera trois jours par semaine au Cermics, laboratoire de mathématiques de l’École des Ponts Paristech, et deux jours par semaine dans le département de Recherche Opérationnelle d’Air France.

Dates.

4 à 6 mois en 2018

Encadrant :

Axel Parmentier, chercheur au Cermics.

Gratification financière

Nous consulter.

Candidatures.

CV court, lettre de motivation, relevé de notes de master, et lettres de recommandation éventuelles à envoyer avant le 12 janvier 2018 par email à Axel Parmentier (axel.parmentier@enpc.fr).







Moteur de recherche