Message > Thèse : "Optimisation des Chaînes Logistiques Inverses"

  • Forum 'Emplois' - Sujet créé le 15/11/2017 par matthieu_godichaud (243 vues)


Le 15/11/2017 par matthieu_godichaud :

Titre : Optimisation des Chaînes Logistiques Inverses pour la Revalorisation des produits hors d’usage

Mot clés : logistique inverse, désassemblage, planification, optimisation, recherche opérationnelle

Profil du candidat : Le candidat devra mettre en œuvre des techniques de recherche opérationnelles pour la modélisation (programmation mathématiques, simulation, …) et programmer les méthodes d’optimisation retenues (C++, java, …).

Formation en recherche opérationnelle et/ou mathématiques appliquées et/ou informatique.

Equipe d’accueil : Laboratoire d’Optimisation des Systèmes Industriels (LOSI) à l’Institut Charles Delaunay (ICD) UMR CNRS 6281 de l’Université de Technologie de Troyes (UTT).

Encadrement : Dr Matthieu GODICHAUD, Pr Lionel AMODEO.

Candidature : adresser à matthieu.godichaud@utt.fr  CV, lettre de motivation, notes et classement master, 2 lettres de recommandation et résumés des travaux de recherche

Description du sujet de thèse

La revalorisation des produits en fin de vie (ou hors d’usage) est un moyen d’agir pour la préservation de l’environnement qui est aujourd’hui une préoccupation majeure dans tous les secteurs d’activités économiques. Un processus de revalorisation doit en effet permettre de récupérer la valeur résiduelle des produits en fin de vie et de leurs composants, considérés en amont comme des déchets, et de limiter leur impact sur l’environnement. Dans cette thèse, on considèrera qu’un processus de revalorisation commence dès la récupération des produits chez les utilisateurs et que les produits doivent subir des actions de désassemblage ou de séparation pour générer des composants ou des fractions qui ensuite pris en charge dans des filières de valorisation (réutilisation, recyclage, énergie, conditionnement). Un tel processus nécessite une chaîne logistique constituée de différents sites réalisant les étapes du processus et de moyens permettant leur connections. Mais contrairement aux chaînes logistiques en général, la valeur (r)ajoutée par un processus de revalorisation n’est pas très importante par rapport aux coûts de sa mise en œuvre (logistique, production, énergie). Avec l’augmentation des flux, l’utilisation d’outils d’aide à la décision et d’optimisation devient primordiale pour assurer leur gestion à moindre coût.

L’objectif de la thèse est de développer des modèles et méthodes pour l’optimisation des chaînes logistiques inverses de revalorisation pouvant être appliquées à des cas réels. La thèse s’articulera pour cela en trois phases.

Tâche 1. Etablir une classification des travaux sur les différentes problématiques relatives aux chaînes logistiques inverses de revalorisation (CLIR).

Tâche 2. Identifier et modéliser les problématiques d’évaluation de performances et d’optimisation dans les CLIR.

Tâche 3. Développer de méthodes d’optimisation pour les différents modèles identifiés.







Moteur de recherche